homechevron_rightProfessionnelchevron_rightconvertisseurs

Nombres romains

Convertisseurs de nombres romains en nombres décimaux

Il est bien connu que les romains utilisaient les lettres latines pour écrire les nombres.

Le système de numération romain est considéré comme un exemple classique de système de numération non-positionnel , comme les systèmes de numérations pour lequel la valeur du chiffre est indépendant de sa position.

Nous vous rappelons que dans le système de numération romain I est 1, V est 5, X est 10, L est 50, C est 100, D est 500, M est 1000.
Par exemple le nombre 3 s'écrit III en nombre romain.

Malgré cela, tout n'est pas si simple, et c'est un système de numération non positionnel care il y a une règle supplémentaire qui modifie la valeur d'un chiffre suivant sa place.

Cette règle interdit d'utiliser plus de 3 fois le même chiffres à la suite. C'est pourquoi 3 est III mais 4 est IV et I(1) placé avant le chiffre plus élevé V(5) signifie soustraction donc c'est en réalité -1.

Anticipons cette question évidente, et affirmons-le maintenant, le plus grand nombre possible dans ce système de numération est 3999 car il n'existe ni 5000 ni 10000 et pour écrier 4000 vous devez utiliser MMMM ce qui est interdit. La manière dont les romains ont résolu ce problème reste encore un vrai mystère.

Voici deux calculateurs ci-dessous - pour les nombres allant de 1 à 3999 pour la conversion en nombre romain et vice-versa.

PLANETCALC, Conversion des nombres romains en nombres décimaux

Conversion des nombres romains en nombres décimaux

Nombre décimal
 



PLANETCALC, Conversion des nombres décimaux en nombres romains

Conversion des nombres décimaux en nombres romains

Nombre romain
 

commentaires