homechevron_rightLa viechevron_rightCalendrier

Calendrier romain

Les calculateurs convertissent les dates entre l'ancien calendrier romain et le calendrier grégorien

La caractéristique inhabituelle du calendrier romain est une identification du jour par un décompte inclusif depuis un événement mensuel futur. Le calendrier romain a 3 événements mensuels spéciaux : calendes, nones et ides. Ainsi, trois jours du mois ont été nommés suivant ces événements, ex. Ides de mars ou Nones d'avril ou Calendes de mai. Tous les autres jours du mois ont été identifiés en comptant les jours jusqu'à l'un des ces trois événements, par exemple 10 jours avant les Calendes de juin. Comme les anciens calendriers solaires, le calendrier romain est issu de calendriers lunaires comparables. A l'origine, les calendes coïncidaient avec la nouvelle lune, les nones avec le premier quartier et les ides avec la pleine lune. Avec le temps, le calendrier s'est aligné sur l'année solaire et la signification d'origine de ces événements a été perdue, mais les calendes, les ides et les nones demeurent une partie intégrante du calendrier romain.
Jusqu'au 1er mars, 4 C.E le système calendrier romain a souvent changé (voir le bref historique du calendrier pour le calculateur), et donc ne repose pas sur une correspondance avec une date exacte jusqu'à ce moment.

PLANETCALC, Date romaine vers date grégorienne

Date romaine vers date grégorienne

A.U.C. depuis la fondation de Rome
Anéee B.C.E
Date
 

Le calculateur qui convertit une date depuis le calendrier grégorien vers le calendrier romain :

PLANETCALC, Date grégorienne vers date du calendrier romain

Date grégorienne vers date du calendrier romain

Anéee B.C.E
Date romaine
 
Date julienne
 
Date romaine, longue
 
Année
 
Mois
 
Jour
 
Evénement
 
Jour intercalaire
 

Calendes, Nones, Ides

Les Calendes étaient toujours le premier jour des mois, les ides étaient le milieu des mois et les nones étaient entre les deux. Les ides de mars, mai, juillet ou octobre sont le 15ème jour du mois, les ides des autres mois sont le 13ème. Les nones étaient toujours 8 jours avant les ides. Les autres jours étaient identifiés en comptant les jours jusqu'au prochain événement en l'incluant (Ides, Nones ou Calendes), par exemple Ante diem III Idus Aprilis, est 3 jours (inclus) avant les ides d'avril ou le 11 avril (car les ides d'avril sont le 13, 13-(3-1) = 11). Le jour juste avant l'événement étaient nommé par le mot "pridie" + événement, par exemple Pridie Idus Aprilis signifie le jour avant les ides d'avril.

En latin, trois dates (les Calendes, les ides et les nones) étaient écrites de manière ablative, par exemple : Idibus Aprilibus - les ides d'avril. Les jours précédant ces dates sont utilisés de manière accusative, par exemple : Ante diem III Idus Aprilis - 2 jours avant les ides d'avril.
Après la réforme calendaire de Jules César, un jour intercalaire a été inséré après le 6ème jour précédent les calendriers de Mars et était conçu suivant le précédent, simplement avec l'ajout de bis, ex. : a.d. bis VI Kal. Mar. Le nom alternatif du jour intercalaire - bissextile est issu de ce système particulier pour désigner le jour bis sextus - le second sixième.

Décompte des années dans le calendrier romain

Les calculateurs comptent les années depuis la fondation de la ville de Rome - Ab Urbe Condita (A.U.C.). La date de la fondation de Rome est estimée à 753 B.C.E.1 Certaines sources mentionnent d'autres dates de fondation, ainsi notre calculateur nous permet de modifier ce paramètre (changer sur 'Montrer les paramètres'). En fait, cette méthode de décompte des années n'était pas très répandue dans la Rome Antique, les années étaient plutôt comptées à partir de l'année de règne du consul.

Bref historique du calendrier romain

Le premier calendrier romain avait 10 mois, le premier était mars et le dernier décembre (Décembre traduit du latin dixième), janvier et février sont apparus ultérieurement. La longueur d'une année romaine ordinaire avant la réforme de Jules César était de 355 jours. Pour correspondre à l'année solaire, les pontifes de la Rome Antique ajoutaient périodiquement un mois supplémentaire dans le calendrier. En suivant une certaine séquence d'insertion du mois supplémentaire, ce problème pouvait être résolu. Néanmoins, comme les documents historiques le montrent, l'insertion d'un mois intercalaire n'était pas systématique, ce qui créait de la confusion et de l'incompréhension. Le désordre calendaire a atteint son apogée durant le règne de César, qui a résolu ce problème en augmentant la durée des mois et en introduisant un jour supplémentaire entre les ides de février et celles de mars une fois tous les quatre ans. La réforme a été complété en 45 BC, et en 44 BC. Jules César a été tué. Après sa mort, l'ancien 5ème mois (Quintilis) a été nommé Iulius en son honneur.
Peut-être qu'à cause des habitudes romaines étranges de compter les dates de manière inclusive, le décret de César a été mal interprété et les jours intercalaires n'ont pas été ajoutés tous les quatre ans mais tous les trois ans durant 36 ans.
Heureusement, l'empereur Augustus a entreprit le travail honorable de rectifier la situation et a annulé les années bissextiles pendant 12 ans. Même durant le règle d'Augustus en 8 CE, l'ancien sixième mois (Sextilis) a été renommé Augustus en son honneur. Certains des dirigeants de Rome qui ont succédé à Augustus ont également essayé de renommer les mois en leur honneur ou en l'honneur de leurs parents, mais leurs innovations n'ont pas atteint notre époque, apparemment car ils n'ont rien changé d'autres que les noms des mois du calendrier.
Un paramètre du calculateur vous permet de régler la manière dont les mois renommés sont affichés. Par défaut, l'affichage dépend de la date, jusqu'à 43 B.C.E. et jusqu'à 8 C.E. juillet et août seront respectivement affichés avec leur ancien nom (Quintilis et Sextilis).


  1. N.Dershowitz, E.M. Reingold Calculs calendaires - Troisième édition. 

URL copiée dans le presse-papiers
Creative Commons Attribution/Share-Alike License 3.0 (Unported) PLANETCALC, Calendrier romain

commentaires